Woods met le feu aux avertissements des internationaux d'Ernie

- Sep 28, 2019-

Le capitaine a déclaré que son équipe américaine était déterminée à ne pas perdre son emprise sur la Coupe des présidents

Le capitaine des États-Unis, Tiger Woods, a déclaré que les huit joueurs qualifiés pour la Presidents Cup pour affronter l'équipe internationale au Royal Melbourne Golf Club en décembre sont "excités" pour maintenir leur emprise sur le trophée.

Woods, qui est capitaine des États-Unis pour la première fois, a demandé à ses joueurs de maintenir la discipline dans leurs matchs en participant le plus possible aux premiers mois du nouveau circuit de la PGA. saison qui a pris fin la semaine dernière.

La légende américaine nommera quatre capitaines début novembre pour compléter son alignement de 12 hommes devant une équipe internationale dirigée par Ernie Els au Royal Melbourne, qui accueillera la Presidents Cup pour la troisième fois du 9 au 15 décembre.

"Premièrement, cette équipe est excitée", a déclaré Woods.

"Nous avons un excellent mélange de jeunes gars comme Xander Schauffele, Bryson DeChambeau et Patrick Cantlay et ceux qui ont eu beaucoup d’expérience de la Coupe comme Dustin Johnson, Brooks Koepka, Matt Kuchar et Webb Simpson.

"En tant que capitaine, je n'aurais pas pu demander un groupe de gars plus engagé et enthousiaste. Décembre ne peut arriver ici assez tôt", a déclaré Woods dans son dernier blog sur www.presidentscup.com.

Woods ne veut pas une répétition de 1998 à Royal Melbourne, lorsque les Américains ont perdu leur seule rencontre avec l'équipe internationale.

Les deux équipes ont partagé la Coupe des Présidents en 2003, tandis que les États-Unis ont remporté 10 autres victoires depuis le début de l'événement en 1994.

"L'un de mes objectifs est de nous assurer de tirer les leçons de la Coupe des présidents de 1998", a déclaré Woods.

"C’était ma première participation à une Coupe des Présidents. C’était notre saison morte en décembre, nous n’avions pas été aussi rapides que notre équipe et nous avons été battus assez mal.

"Je pense que ce sera différent cette fois-ci.

"Lors de la réunion de notre équipe au Liberty National Golf Club (à Jersey City) en août, j’ai exhorté mes gars à jouer autant que leur emploi du temps le permettait à l’automne pour arriver en Australie aussi solide, frais et précis que possible.

"Les Internationaux vont être difficiles à battre, surtout sur leur sol, c'est donc un défi auquel nous devons être préparés."

Woods fait face à une tâche peu enviable en choisissant ses quatre choix de capitaine, comme Jordan Spieth, Gary Woodland, Tony Finau, Phil Mickelson et Rickie Fowler ne se sont pas qualifiés parmi les huit premiers.

Woods, qui a remporté les Masters en avril pour son 81e titre sur le circuit de la PGA et son 15e majeur, prévoit de s'appuyer sur les assistants de son capitaine pour l'aider à décider du nombre de membres restants.

"Bien que j'ai été déçu de ne pas figurer parmi les huit premières places, j'espère pouvoir bien performer à mon prochain départ au Japon (Championnat ZoZo)", a-t-il déclaré.

"En attendant, je vais continuer à jouer avec certains joueurs de Floride pour rester en forme. Je vais m'entraîner dur, travailler mon jeu et nous aurons des matches. C'est beaucoup de travail, mais c’est aussi toujours amusant ", a déclaré Woods, qui a disputé huit matches de la Presidents Cup, notamment lors de la compétition épique de 2003, lorsqu’il a affronté Els dans une duel mortel qui s’est terminé dans la quasi-obscurité en Afrique du Sud.

"Mon plan est de garder une ligne de communication ouverte afin de trouver les quatre types qui conviennent le mieux à cette équipe", a ajouté Woods.

"Nous surveillerons de près les événements de l’automne, car il ya beaucoup de joueurs de classe mondiale qui ne font pas encore partie de l’équipe.

"Les événements de l'automne me permettront également de prolonger le regard sur deux jeunes recrues, Matthew Wolff et Colin Morikawa, qui ont tous deux bien joué après être devenus professionnels à la fin de la saison."

Woods, âgé de 43 ans, est impatient de revenir au Royal Melbourne.

"Ce sera une expérience formidable à Royal Melbourne. Après avoir disputé deux Coupes des Présidents sur le parcours en composite, je suis impatient de voir comment les gars l'attaquent.

"Quand j'ai joué pour la première fois là-bas, en 1998, je pensais que c'était une expérience incroyable de jouer quelque chose d'aussi rapide, rapide et où il faut vraiment penser à son chemin sur le parcours.

"J'ai hâte de ressentir l'atmosphère. Melbourne est l'une des plus grandes villes sportives du monde et je sais que leurs fans vont assister à une autre grande Coupe des Présidents."